Assemblées annuelles

Assemblées plénières et colloques

Tous les deux ans en alternance

Matthaeus-Merian-Kupferstich-von-Roetteln

Tous les deux ans, les représentants des Sociétés d’Histoire de la région du Rhin supérieur se réunissent en assemblée plénière. C’est là que sont discutés et décidés les aspects fondamentaux de la coopération et les projets communs concrets. Les assemblées plénières ont lieu en allemand et en français. Le lieu de réunion alterne chaque année d’un pays à l’autre.

L’assemblée plénière désigne également un comité trinational. Celui-ci est composé de représentants de Sociétés d’Histoire des trois pays. Le comité coordonne la coopération entre les assemblées et invite à l’assemblée générale avec la Société hôte.

Entre les assemblées plénières, des colloques d’histoire sont régulièrement organisés avec  des conférences passionnantes. La participation est gratuite et ouverte à tous.

Rencontres annuelles

Le dernier colloque transfrontalier du réseau a eu lieu le 12 novembre 2022 à Lörrach. (participation gratuite et ouverte à tous.)

A partir de 10h30 : Accueil au musée des Trois Pays avec café, thé et pâtisseries
11h :  Début du colloque, mots de bienvenue et rapport annuel sur le réseau des Sociétés

Conférences :

11h30 : Bertram Jenisch, Freiburg: Inondations catastrophiques et protection contre les crues. Traces archéologiques depuis le lac de Constance jusque dans le Rhin supérieur
12h : Jean Marie Balliet, Colmar, Le fort Mortier, un trait d’union entre le Vieux- et le Neuf-Brisach
12h30 : Werner Transier, Brillance des rives du Rhin – Les ducats en or du Rhin du Palatinat et de la Bavière (1674-1863).
13h : Déjeuner

14h30 : Dominik Wunderlin, Bâle, La transformation du village de pêcheurs Kleinhüningen pris dans la ville portuaire de Bâle
15h : Prof. Christian Führer, Mannheim: Rendez-vous sur le Rhin – L’armée française dans le Palatinat 1945 – 1999
15h30 : Ariane Dannacher, Laufenburg (CH), Rote Fluh et Laufenstein Qu’estil advenu des deux plus dangereux rochers sur le Rhin à Laufenburg?
16h : Clôture des conférences – départ pour Bâle à 16h32  (S-Bahn)

Jusqu’à 17h : pour les personnes intéressées, il y aura encore une visite guidée de l’exposition temporaire « Le Rhin » en allemand ou en français après les conférences. Elle dresse un aperçu du plus grand projet culturel transfrontalier sur le Rhin jusqu’à présent réalisé, avec 38 expositions en Allemagne, en France et en Suisse. Une visite individuelle non guidée de l’exposition est également possible le matin jusqu’à 11h et pendant la pause de midi après le repas.

Autres informations, accès et inscription

La journée se déroulera en allemand et en français avec des traductions résumées. La participation est gratuite. D’autres informations sont disponibles sur le site du réseau : www.dreilaendermuseum.eu/fr/Societes-dHistoire/Assembles-plenieres

L’arrivée par le train (TER) est très simple. Le musée des Trois Pays est situé à 4 minutes à pied de la station Lörrach-Museum/ Burghof. Le TER / S-Bahn 6 circule aux horaires suivants:
De Basel Bahnhof SBB: 10h04 ou 10h34
De Basel Bad. Bahnhof: 10h17 ou 10h47
Arrivée à Lörrach Museum/ Burghof: 10h26 ou 10h56
En voiture: Parking Burghof (Lörrach, Weinbrennerstraße 12) à 3 minutes à pied du musée des Trois Pays. Ticket de jour: 12 euros

Merci de vous inscrire au musée des Trois Pays par e-mail avant le 6 novembre 2022 : museum@loerrach.de. Dites-nous si vous restez déjeuner. Vous pouvez aussi vous inscrire par téléphone : 0049- (0)7621-415150 (tous les jours sauf le lundi entre 11h et 18h)

Le nouveau dépôt du Musée des Trois Pays

Avant le début du colloque, vous aurez la possibilité de visiter le nouveau dépôt du Musée des Trois Pays entre 9h45 et 10h45 dont la construction a été réalisée grâce au projet Interreg « Collection des Trois Pays ».

Si vous venez en voiture : On peut se garer près de l’usine Wenk Walzen, KarlWenkStraße 6 ; de là, il faut suivre les indications pour le dépôt sur environ 150 mètres.

Si vous venez par les transports publics : RER (SBahn) station LörrachBrombach/Hauingen ; de là, marcher vers l’usine Wenk Walzen (10 minutes 700 m). Il faut d’abord longer la ligne de chemin de fer et à environ 500 m, prendre le passage souterrain pour piétons.

Retour au musée par le SBahn : gare de LörrachBrombach/Hauingen départ : 10h25 ou 10h55/ arrivée en gare LörrachMuseum/ Burghof : 10h32 ou 11h03

dernier

L’assemblée du réseau initialement prévue en octobre 2020 a dû être annulée en raison de la pandémie. Une assemblée plénière a pu se tenir le 16 octobre 2021 au centre de congrès Coop Freidorf à Muttenz.

Outre les points réguliers dont l’élection des membres du Comité trinational, le programme comportait une conférence de Matthias Möller (Université de Freiburg), sur le thème « Freidorf – La cité coopérative avant la grande ville » ainsi qu’une visite de Freidorf et de l’église Saint-Arbogast de Muttenz.

Certaines Sociétés d’histoire ont également présenté divers projets.

Vous pouvez télécharger ici un rapport détaillé sur l’assemblée générale (disponible uniquement en allemand).

Le samedi 19 octobre, la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace, en collaboration avec les Amis de la Bibliothèque Humaniste, a organisé le colloque transfrontalier avec des conférences à Schlettstadt / Séléstat.


Après un mot de bienvenue de Philippe Edel, vice-président de la Fédération des Sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace et de Gabriel Braeuner, président des Amis de la Bibliothèque Humaniste, ainsi qu’un bref rapport du Comité trinational sur la situation actuelle du réseau des Sociétés d’Histoire, diverses présentations ont été faites.


Communications:


Pantxika de Paepe, Colmar :
Martin Schongauer, mythes et réalité

Dr Hanns Hubach, Hassloch :
De l’utilisation des tapisseries comme sources historiques durant la période humaniste.

Dr Phil. Ueli Dill, Bâle :
Traité sur l’histoire de Sélestat en 1527 – Baetus Rhenanus sur la route du Rerum Germanicarum libri tres.

Eugen Hillebrand :
« Le cadeau divin » – « L’objet papier ».
L’imprimeur haut-rhénan Kilian Fischer en difficulté professionnelle.

 
Dr Phil. Thomas Hufschmid, Bâle :
Archéologie bâloise sous la Renaissance tardive – les recherches de Basilius Amerbach (1533-1591) au théâtre romain d’Augst

Jean Paul Sorg :
France et Allemagne dans la vie et la pensée d’Albert Schweitzer

 
La conférence a eu lieu dans la bibliothèque humaniste nouvellement conçue. L’édifice est au rang des grandes curiosités touristiques d’Alsace et est inscrit au Registre Mémoire du monde de l’UNESCO.
 

L’assemblée plénière s’est tenue le samedi 9 juin 2018 au Koifhus à Colmar. 40 personnes des trois pays y ont participé. L’assemblée a officiellement commencé à 10h30.

Allocution d’accueil et rapports :

Dominique Grunenwald (Conseiller municipal délégué, représentant du maire de Colmar, Président de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Colmar) et Jean-Georges Guth (Président de la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace) ainsi que Gabriel Braeuner pour le Comité trinational du Réseau des Sociétés d’Histoire et de la Fédération des Sociétés d’histoire et d’Archéologie d’Alsace. Tous trois soulignent l’importance du travail transfrontalier des Sociétés d’Histoire que stimule le réseau.Die Vollversammlung fand statt am Samstag, 9. Juni 2018 im Koifhus in Colmar. Anwesend waren 40 Personen aus den drei Ländern.

Au nom du Comité trinational, Gabriel Braeuner donne un résumé général du développement et de l’importance du réseau des Sociétés d’Histoire. Dominik Wunderlin indique la rétrospective qu’il a dressée avec Johanna Regnath et rapporte le travail effectué par le Comité au cours des deux années précédentes depuis l’assemblée plénière de Spire. (voir annexe 1). En conclusion, Markus Moehring, directeur du musée des Trois Pays et directeur du réseau des Sociétés d’Histoire réfère sur le projet du réseau des musées : 30 expositions sur le tournant 1918-1919 susceptibles d’intéresser les Sociétés d’Histoire. (voir annexe 2).


Élection du Comité trinational

Le comité en place se représente au complet pour un nouveau mandat de deux ans. Markus Moehring dirige l’élection. L’ensemble du Comité est réélu à l’unanimité.

  • Pour la France: Gabriel Braeuner et Fancis Lichtlé
  • Pour l’Allemagne : Johanna Regnath et Dr. Werner Transie
  • Pour la Suisse : Dominik Wunderlin et André Salvisberg


Les Sociétés suivantes ont fait une communication :

  • Société jurassienne d’émulation (Damien Bregnard, archiviste aux archives de l’ancien évêché de Bâle)
  • Cercle de travail sur l’histoire régionale Freiburg (Robert Neisen)

 

Suite du programme de la journée

Gabriel Braeuner indique que la bibliothèque humaniste de Sélestat va être très prochainement rouverte. La Société d’Histoire de Molsheim montre en images l’état d’avancement de la restauration de l’impressionnante chartreuse de Molsheim. Après le déjeuner, les participants de sont intéressés au thème du tournant 1918-1919 abordé dans deux musées. La conservatrice en chef Pantxika De Paepe au musée d’Unterlinden relate le conflit au sujet du déplacement du retable d’Issenheim à Munich et son retour à la fin de la Première Guerre mondiale. Au musée Hansi, Gabriel Braeuner et Anthony Fleischer indiquent de façon critique la signification du célèbre illustrateur alsacien.


La réunion s’est achevée à 17h30. La première réunion du comité trinational est fixée au mardi 23 octobre 2018 à Sélestat.

Samedi 14 octobre 2017 le Réseau des Sociétés d’Histoire du Rhin supérieur et la Société d’Histoire du Bade central organisent un colloque transfrontalier à Offenburg. Nous nous réjouissons d’y accueillir le plus grand nombre possible de représentants des Sociétés et de personnes intéressées. Saisissez cette occasion de rencontres avec des Français, des Allemands et des Suisses de part et d’autre du Rhin.

Programme

A partir de 9h15 : Accueil – café et thé
10h15 : Allocutions d’accueil

Communications 
10h45 : Dr. Peter Kunze, Weil am Rhein: Réformes – Le grand schisme dans le Rhin supérieur (rapport de l‘exposition)

11h30 : Dr. Monique Debus-Kehr, Colmar: Les exils confessionnels d’Augustin Güntzer, calviniste alsacien dans la tourmente de la guerre de 30 ans

13h45 : Daniel Morgen, Colmar: La Umschulung des Alsaciens (1940-1944/45)

14h30 : Dr. Mario König, Basel: Des voisins incommodes. La chimie à Bâle et ses relations Avec l’industrie chimique Allemande

15h45 : Werner Schreiner, Neustadt an der Weinstraße: Histoire du trafic ferroviaire transfrontalier dans la région du Rhin supérieur

16h30 : Fin du colloque

La troisième assemblée plénière du réseau des Sociétés d’Histoire s’est tenue le samedi le 18 juin 2016.

50 représentants des Sociétés d’Histoire du réseau ont répondu à l’invitation de la Société d’Histoire du Palatinat. La rencontre s’est déroulée dans la Salle historique du Conseil de Spire.

Le thème de la coopération transfrontalière était au cœur des discussions. La conférence du Professeur Pierre Monet „Charlemagne 814 – 2016 – entre histoire et mémoire“ a été un immense succès.

Un colloque transfrontalier s’est tenu à Liestal le 24 octobre 2015. La Société Gesellschaft für Regionale Kulturgeschichte Baselland – et avant tout Dominik Wunderlin, membre du comité trinational et représentant de la partie helvétique – en était l’organisatrice et a reçu les membres du réseau dans la Salle du Conseil du gouvernement de Bâle-Campagne. Six conférenciers originaires des trois pays ont communiqué sur divers thèmes historiques transfrontaliers.

L’une des communications du colloque  était consacrée à l’histoire des grands magasins. Bernd Serger a rapporté les résultats de ses recherches sur la chaîne Knopf qui, au début de la première Guerre mondiale, détenait 80 filiales établies sur le territoire du Rhin supérieur. Suite au retour de l’Alsace-Lorraine à la France, les Knopf en tant qu’Allemands de l’Empire ont été dépossédés de leurs établissements. En Allemagne, ils ont subi les conséquences de l’aryanisation durant le 3ème Reich. En Suisse, les grands magasins Knopf se maintiennent jusqu’en 1978. Le sujet fait l’objet d’une exposition présentée au musée des Trois Pays jusqu’au 1er mai 2016. Une trentaine de panneaux richement illustrés avec les textes rédigés par Bernd Serger sont complétés par environ 500 pièces issues de la collection du musée.

La seconde assemblée plénière du réseau des Sociétés d’Histoire s’est tenue le samedi 11 octobre 2014 au musée des Trois Pays Lörrach.

Comte rendu

En 2013, les représentants des Sociétés d’Histoire de France, d’Allemagne et de Suisse se sont rencontrés à Strasbourg pour un colloque transfrontalier. De très intéressantes conférences étaient au programme.

L’assemblée de création du réseau des Sociétés d’Histoire du Rhin supérieur s’est tenue le 16 juin 2012 dans l’ancien monastère cistercien de Lucelle dans le Sundgau.  

A partir de 2003, une collaboration régionale entre Sociétés d’Histoire s’est développée autour du triangle des trois pays près de Bâle. En 2003, des Sociétés d’Histoire du sud du Rhin supérieur se sont réunies pour la première fois au musée de Lörrach (D). L’occasion était la réorientation du musée de l’époque, le Museum am Burghof, avec l’ouverture de l’exposition permanente sur les trois pays un an auparavant. Des colloques communs ont suivi en 2005 à Liestal (CH) et en 2008 à Oberrotweil (D) et Marckolsheim (F).

Cette coopération régionale est devenue le modèle d’un réseau couvrant l’ensemble du territoire sous mandat de la Conférence du Rhin supérieur, créé en 2012 dans le cadre du projet INTERREG “Musée des Trois Pays – réseau trinational pour l’histoire et la culture”.

Vous souhaitez faire partie du réseau avec votre Société ?

Contact: museum@loerrach.de

Participer